Comment caler un mobil-home ?

Si vous allez acheter un mobil-home d’occasion ou neuf, il faudra l’installer sur son emplacement définitif. Pour qu’il soit fonctionnel, il faudra ensuite le caler, car cela le rendra stable. N’oubliez pas de le raccorder au réseau pour obtenir une alimentation en électricité et en eau.

A lire aussi : Passer les fêtes sur l'île d'Oléron, une solution adéquate, mais comment faire ?

Mettre en place votre mobil-home

Afin de pouvoir utiliser votre mobil-home tranquillement, vous devrez avant tout l’installer. Lorsqu’il a été acheminé à côté de son emplacement définitif, il faudra réaliser quelques étapes pour qu’il soit complètement fonctionnel. Sachez qu’il est impossible de réaliser son installation avec un camion de livraison, notamment une semi-remorque. Celui-ci ne sert qu’à le déposer sur le parking de l’hôtel en plein air ou sur une zone de déchargement à proximité de votre terrain privé.
Pour déplacer la maison mobile depuis son point de livraison à son emplacement définitif, il faudra la tracter par un tracteur ou un véhicule 4×4. Souvent, le prix de mise en place n’inclut pas certaines prestations. Dans tous les cas, vous pouvez faire une demande pour les intégrer dans la facture. Elles font d’ailleurs l’objet d’un devis spécifique. Cela concerne la coupe de branches ou d’arbres pouvant entraver le passage. Puis, il arrive aussi que des IPN (poutres aciers pour riper votre mobil-home) ou des plaques de roulage doivent être utilisés. Outre cela, les lignes électriques, les poteaux, la haie, le muret ou d’autres obstacles font parfois que l’on ait besoin d’un acheminement par grutage.

A lire également : Comment changer une fenêtre dans un mobil-home ?

Bien caler votre mobil-home

Lorsque vous avez mis en place votre mobil-home, la prochaine étape consiste à le caler. Ceci est primordial, car cette action assure le bon fonctionnement des fermetures et des ouvertures de ses fenêtres, de ses portes extérieures et intérieures. L’idée est de mettre la structure à niveau. Pour ce faire, il faudra élever le mobil-home en utilisant un cric. Faites-en sorte que ses roues ne puissent pas reposer sur le sol. Puis, positionnez les parpaings ainsi que les petites planches de bois en dessous des points de calage. Vous devrez ensuite rabaisser le mobil-home pour vérifier son niveau. Répétez cette opération en enlevant ou en rajoutant quelques petites planches pour atteindre le bon niveau.
Attention à ne pas confondre le calage et la fixation. Rappelez-vous que votre mobil-home va conserver ses moyens de mobilité (timon ou barre de traction et roues) de façon permanente. Il faut noter que les points de calage sont des endroits au niveau du châssis où les parpaings, les chandelles ou les blocs de béton sont positionnés.
Quant aux anciens mobil-homes ou ceux d’occasion, ils sont dotés d’un toit plat ainsi que d’un bardage aluminium. Ils seront calés sur une base grâce aux 6 points de calages. Pour les modèles de nouvelle génération fabriquée en France, ils seront calés en fonction des recommandations officielles des constructeurs. Cela varie entre 8 et 10 points de calage selon la taille du mobil-home.

Effectuer le raccordement du mobil-home

Une fois le mobil-home parfaitement calé, vous devrez le rendre entièrement fonctionnel. En effet, il ne vous reste plus qu’à le brancher sur les réseaux d’électricité, d’eau et d’eaux usées. Reliez-le alors au réseau général de l’établissement, de votre terrain privé ou du PLR. Sachez qu’il existe différents réseaux, comme ceux intégrés dans votre mobil-home et celui dans le sol et de la ville. Pour ce dernier, il faudra assurer sa liaison, soit par le gestionnaire du PLR ou de camping, soit par vous-même sur votre propre terrain.
Si vous avez des mobil-homes d’occasion, vous devez créer un réseau pour les eaux usées, puis le raccorder au réseau général. Vous devrez ensuite relier le circuit sanitaire et le coffret électrique de votre mobil-home à celui-ci. En revanche, pour les mobil-homes neufs ou récents, ils sont déjà équipés d’un réseau des eaux usées. Toutefois, il faudra toujours brancher la structure avec le réseau général. Pour des raisons pratiques, ce dernier doit être situé non loin de la parcelle.
Pour le raccordement, vous aurez sans doute besoin de matériel professionnel durable et résistant. Il vous faut en effet un câble électrique, un plymouth (diamètre 20 ou 25), un PVC (diamètre 100 et 40) et une bouteille de gaz propane.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *